Demande de rappel

Décès d’un collègue

Les deuils en entreprise revêtent de multiples formes : changements de type 2, départs à la retraite, départs subis et subits, décès, abandons de projets sur lesquels les personnes se sont investies sans compter, changement contraint de fonction, de poste…
Tout deuil nouveau vient réactualiser les anciens deuils non achevés, mal gérés ou inachevés. Il en résulte des conséquences humaines avec fort impact sur la productivité et le climat des équipes.
Vous avez intérêt à vous préoccuper de ces situations et à aider vos collaborateurs à traverser et clore ces deuils.

La mort est taboue en entreprise

La mort est un sujet totalement dénié dans l’entreprise. Notre culture a décidé d’ignorer la mort, de ne pas en parler, de limiter toutes les expériences de séparation et de finitude.
Pourtant, il est possible de perdre un collègue, un supérieur, un directeur. Subitement ou à l’issue d’une « longue maladie », comme on le dit (cette expression dénote d’ailleurs idéalement les propos qui précèdent).

Parce que chaque deuil vient réveiller les deuils précédents non achevés, non traités ou déniés… Parce que nous nous sentons impuissants face à la mort… Parce que nous ne savons ni quoi faire, ni quoi dire… Parce que nous ne gérons pas nous-mêmes nos réactivations émotionnelles à l’occasion de cet événement… Alors, le management laissera les équipes « se débrouiller » avec cette perte, pensant que le temps effacera la peine (et le plus rapidement possible, ce serait mieux…) et que la page se tournera naturellement.

 

 

Chaque deuil réactive les précédents…

Sauf que… Il n’en sera rien… Chacun essaiera de gérer au mieux sa douleur, sa tristesse, celle de ses collègues… Mais il est nécessaire de comprendre que l’on a ici affaire à un phénomène d’accumulation émotionnelle. Le niveau de gestion des deuils antérieurs de chacun est différent et s’exprime à l’occasion de ce deuil-ci. Chaque état émotionnel de chacun produit un phénomène d’addition émotionnelle collective… Imaginez la somme finale…

Imaginez-en les répercussions sur les relations entre les membres de l’équipe (augmentation des tensions, des conflits, des non dits, des comportements inhabituels…), sur l’efficacité individuelle, et donc sur la performance collective.

 

 

Accompagner est vital pour vos équipes

Si l’on conçoit que faire un deuil (reconnu et traité) prend en moyenne deux ans, faites le calcul selon l’attachement et l’histoire que les équipes avaient avec le défunt + les conséquences du non traité par l’entreprise + le niveau de cumul émotionnel des deuils individuels, cumulés à échelle collective…

En binôme de coachs, nous vous proposons un accompagnement de ces situations. Nous travaillons non stop sur nous ; ainsi, le deuil, la finitude et la séparation sont des situations que nous avons appris à gérer déjà pour nous-mêmes. Nous n’en avons pas peur. Nous sommes à l’aise avec le processus d’accompagnement du deuil.

Nous vous proposerons un rituel d’accompagnement en plusieurs séances, avec les équipes concernées. Le processus se précisera en fonction de la situation, avec vous. Notre intervention vous permettra de réguler les émotions pour permettre à vos équipes de poursuivre le mieux possible, sans elle ou sans lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COACHING INDIVIDUEL OU COLLECTIF, CODEV, ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT, FORMATION...

CONTACTEZ-MOI POUR DÉFINIR ENSEMBLE LA RÉPONSE À VOTRE SITUATION.

j'ai besoin d'aide